Historique

RETOUR

 

Le village de Kilstett a été une de ces petites agglomérations qui, dès l'Antiquité, s'étaient établies entre le Ried et le Rhin sur une bande d'alluvions fertiles, traversées par des routes à sec, en dehors des grandes inondations.

D'ailleurs, les vestiges d'origine romaine trouvés dans les gravières environnantes indiquent bien qu'il y eut des agglomérations dans le voisinage dès les premiers siècles de notre ère. Une tombe romaine trouvée sur les lieux et dont les objets sont conservés à la section archéologique du Château Rohan de Strasbourg prouve l'existence du village avant l'arrivée des Francs en Gaule.

D'après les antiques parchemins des archives, Kilstett est un des plus anciens villages de la région. En effet, il est nommé une première fois dans un acte de donation en 726, date à laquelle l'abbaye bénédictine de Honau comptait plusieurs propriétés à "Gwillestetti". En 884, un diplôme confirmatif de cette donation est établi par l'empereur Charles le Gros, et le village est nommé "Chilistat". Le texte ayant été rédigé en latin, on peut supposer que le nom se prononçait avec un "K" initial.

A cette époque, la totalité du village appartenait à l'Abbaye. Ce n'est qu'avec le déclin de cette dernière que la localité est donnée en gage à différents seigneurs. A partir de 1356, Kilstett relèvera de la propriété de l'Evêché de Strasbourg jusqu'à la Révolution de 1789 qui fut libératrice pour les paysans en supprimant les droit féodaux, les corvées et la dîme, que l'Eglise percevait sur les récoltes et le bétail.

Selon les archives, Kilstett n'a pas été épargné par les vicissitudes des guerres. C'est ainsi qu'en 1587, durant "la guerre des voleurs", les fantassins allemands d'Erasme Schlegel pillèrent le village, et que, pendant la "Guerre de Trente Ans", durant l'hiver 1622, les habitants ont dû prendre la fuite devant les troupes de Mansfeld, pour se réfugier sur les îles du Rhin.

A noter également que pendant les guerres de la Révolution, le Général Moreau a traversé le Rhin près de Kilstett le 24 Juin 1796 et le 10 Avril 1797.

Enfin, l'évènement le plus récent qui reste encore gravé dans la mémoire de beaucoup d'habitants de Kilstett est la période de guerre entre 1939 et 1945, où le village fût particulièrement éprouvé d'abord en septembre 1939 par l'évacuation de la population dans la Haute-vienne, ensuite en janvier 1945 par la bataille meurtrière de Kilstett qui décida du sort de Strasbourg.

L'ORIGINE DU NOM "KILSTETT"

Au cours du temps, le village a porté des noms différents (transformation de la typonymie) : Gwillistetti (723), Gwillisteti (726), Chilisat (884), Kilestetti (1233), Killstette (XIVe siècle), Kilstetten (1380), Kilstet, Kuhlstett, Killstett (1492) puis Kilstett.

De plus, si l'on décompose le nom, "Kill" veut dire "chêne"(quercus) en langue celtique et "Stett" d'origine germanique signifie "lieu", "agglomération", "village".

Evolution de la démographie

Année Nombre d'habitants

1851

791

1900

812

1936

1007

1962

1161

1975

1548

1981

1510

1999

1933

2002

2163

2005

2291

2010

2331

2015

2525 

 

De la création du village au XVIIe siècle, la population a peu augmenté : en 1667, on recensait 55 habitants qui payaient l'impôt (on ne comptait pas les femmes, les enfants et les domestiques).

Le nombre d'habitants a évolué lentement de 1667 à 1962.

De 1962 à 2002, la population a évolué très rapidement sauf pendant les années 80, où elle a même baissé.

Kilstett a donc mis plus de 1000 ans pour atteindre 1000 habitants mais sa population a doublé en 66 ans.

 



Haut de Page
Mairie de Kilstett - 1, rue de la Mairie - 67840 Kilstett - 03 88 96 21 09 - Fax 03 88 96 39 54
Accès Intranet Recherche Contact Accès malvoyants Plan du site Mentions légales