Monuments commémoratifs

 

RETOUR

La période de guerre entre 1939 et 1945 reste encore gravée dans la mémoire de nombreux habitants. Tout d'abord parce que la population fut évacuée dans le Sud-Ouest de la France : à Janailhac, La Roche l'Abeille et Saint-Priest-Ligoure qui sont maintenant jumelés avec Kilstett.


De plus, le village a représenté un enjeu stratégique comme en témoigne la terrible bataille de Kilstett en janvier 1945 qui permit de protéger Strasbourg d'une contre-attaque allemande au prix de pertes considérables. Si les vestiges de cette période douloureuse sont encore bien présents (le Fort de Kilstett), la mémoire des disparus et des combattants est rappelée par des monuments.

Monument à la mémoire des Combattants de la Bataille de Kilstett

En janvier 1945, de violents combats eurent lieu à Kilstett. L'offensive des armées nazies avait dans un premier temps pour objectif la reprise de Strasbourg. Cette offensive fut stoppée le 5 janvier 1945 par le sacrifice de gardes mobiles.

Dans les jours qui suivirent, des combats furieux opposèrent la 2ème Division Blindée (DB), le 3ème Division d'Infanterie Algérienne (DIA), des légionnaires, des Forces Françaises de l'Intérieur (FFI), à des soldats fanatisés. Les pertes furent sévères, le froid et la neige s'ajoutant aux balles, aux bombes et aux obus. 

La 3ème DIA, et plus particulièrement le 3ème Régiment de Tirailleurs Algériens furent durement éprouvés.


Le Monument à la Mémoire des Combattants de la Bataille de Kilstett est là pour rappeler, à tous, le sacrifice de tant d'hommes, venus pour beaucoup de l'autre côté de la Méditerranée. Implanté à l'extrémité Nord de la Rue des Hirondelles, inauguré le 23 novembre 2002, le monument porte l'inscription "Aux Combattants de la Bataille de Kilstett - janvier 1945".

Quatre bornes l'entourent qui présentent sur leurs faces, les noms des unités : Forces Françaises de l'Intérieur, 5ème Division Blindée, 2ème Division Blindée, 3ème Division d'Infanterie Algérienne.
Le "mur des noms" honore les 133 sacrifiés de la Bataille de Kilstett.


Monument aux Morts des deux Guerres Mondiales

 

Le Monument aux Morts des deux Guerres Mondiales se trouve Place du 3ème Régiment de Tirailleurs Algériens, au centre du village, à proximité de la Mairie et de l'église.
Il porte l'inscription " A nos Morts 1914-1918     1939-1945 ".

 

 

Monument des 5 Disparus

Le 26 novembre 1944, alors que Strasbourg venait d'être libérée, une patrouille allemande infiltrée dans Kilstett capturait par surprise un groupe de 5 hommes dont l'un portait une arme, et qui s'apprêtait à rejoindre les Forces Françaises de l'Intérieur (FFI).

Emmenés en direction du Rhin, ces 5 hommes ne furent jamais retrouvés. Il s'agit d'Alfred Debs, Aloyse Hawecker, Théodore Kuhn, Aloyse Seiller, et Edgard Sprauer.
La stèle se situe à l'entrée du cimetière, sur la place du Souvenir Français.

Une plaque porte les inscriptions :
"A la mémoire des disparus enlevés par les nazis le 26 novembre 1944
DEBS Alfred 25 ans   HAWECKER Aloyse 63 ans   KUHN Théodore 59 ans    SEILLER Aloyse 45 ans   SPRAUER Edgar 30 ans
Le Souvenir Français"





 

Monument de la Garde

Le Monument de la Garde est destiné à se souvenir des hommes de la Garde Républicaine qui ont combattu à Kilstett.

A l'entrée Sud du Village, à proximité de la Salle de la Musique et de la Culture, le monument a été inauguré le 23 janvier 1949.

Il y est inscrit :
"A nos Camarades de la Garde Républicaine tombés au Champ d'Honneur à Kilstett le 5 janvier 1945 pour la défense de Strasbourg
Lieutenant Cambours Georges  Garde Barbin Emile  Garde Kemberg Fernand  Garde Lannoy Irenée"


L'école des officiers de gendarmerie a rendu hommage aux combattants de Kilstett à travers le parrainage de 2 promotions : 46ème promotion Kilstett  (1945-1946) et 100ème Promotion Lieutenant Cambours (1993 - 1996).

Une cérémonie commémorative a lieu chaque année à la date du 5 janvier.
Le 5 janvier 1996, la 100ème promotion de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (Promotion Lieutenant Cambours) assiste à la cérémonie commémorative des combats de Kilstett en se recueillant sur les lieux de mémoire de leur parrain. Une plaque est alors apposée sur le monument.

 

 

 

 


 
Mur avec plaque commémorative des Américains

Dans le lotissement de la Forêt, à l'entrée du Fort de Kilstett (ouvrage de la ligne Maginot datant des années 1932-1934), se trouve la plaque commémorative des Américains.

Installée en mai 1995, elle comporte le texte suivant :

"January 1945 - In grateful memory of those American 7th Army Soldiers and their French comrades who fell defending freedom during the "Nordwind" attack, Hitler's last great offensive. Dedicated by the 42nd Rainbow Division Veterans, this 50th Anniversary Year, In Honor of Task Force Linden" ("A la mémoire reconnaissante des soldats de la 7ème Armée Américaine et de leurs camarades français qui sont tombés en défendant la liberté pendant l'attaque "Nordwind", la dernière grande offensive d'Hitler. Consacrée par les Vétérans de la 42ème Division "Rainbow", en cette année du 50ème anniversaire, en l'honneur de la Task Force Linden")

Un mur en grès a été inauguré le 13 juillet 2014 où la plaque a été apposée.

 

 


Plaque des victimes de guerre de la Paroisse

A l'intérieur de l'Eglise de Kilstett, une plaque rappelant les noms des victimes de guerre de la Paroisse est installée.
Les inscriptions regroupent :


- les victimes de la guerre 1914-1918
- les victimes de la guerre 1939-1945
- les otages enlevés le 28 novembre 1944
- les victimes civiles



Haut de Page
Mairie de Kilstett - 1, rue de la Mairie - 67840 Kilstett - 03 88 96 21 09 - Fax 03 88 96 39 54
Accès Intranet Recherche Contact Accès malvoyants Plan du site Mentions légales